Nouvel Examen ThĂ©orique Pilote ULM et Instructeur ULM 🎓

À partir du 1er novembre 2021, l’arrĂȘtĂ© concernant les modalitĂ©s de passation de la licence de pilote d’ULM pris le 4 mai 2000, entrera en vigueur. Petit tour d’horizon des nouveautĂ©s de l’examen thĂ©orique du pilote ULM et instructeur ULM. 🧐

QCM

Ce qui change Ă  partir du 1er novembre

Jusqu’à aujourd’hui, l’examen comportait 40 questions sous forme de QCM Ă  rĂ©aliser en 1 h.

À partir du 1er novembre, le nombre de questions Ă  choix multiples passe de 40 Ă  60 pour une durĂ©e d’1 h 30.

Le grand changement vient surtout du fait que le certificat thĂ©orique aura une durĂ©e de validitĂ© limitĂ©e Ă  24 mois, alors que prĂ©cĂ©demment, l’obtention de l’équivalent du code Ă©tait dĂ©finitive.

De plus, une fois inscrit dans le centre d’examen de son choix et les frais acquittĂ©s, en cas d’échec, il est maintenant possible de passer l’Ă©preuve une deuxiĂšme fois dans les 6 mois.  

Ce qui ne change pas pour l’examen thĂ©orique ULM

Le test est toujours commun aux diffĂ©rentes classes d’ulm et se dĂ©roule sur un ordinateur fourni par le centre d’examen. Il n’y aura pour l’instant pas de changements au niveau des programmes, bien que ceux-ci datent de 2001 et qu’une remise au goĂ»t du jour sera sans doute Ă  prĂ©voir.

L’ñge ne change pas non plus. Il est toujours possible de passer l’épreuve Ă  partir de 15 ans rĂ©volus. 

Le pourcentage de bonnes réponses attendu reste identique : 75 % pour le théorique ULM (ULM-T) et 90 % pour le théorique instructeur (I-ULM-T).

L’inscription, quant Ă  elle, se fera, dans un premier temps, toujours via le portail OCEANE puis sera progressivement remplacĂ©e par la crĂ©ation d’un compte candidat sur un site web dĂ©diĂ© diffĂ©rent, gĂ©rĂ© par la FFPLUM.

Que se passe-t-il pour les examens passés avant cette date ?

Pour les personnes ayant obtenu leur certificat d’aptitude avant l’entrĂ©e en vigueur de cet arrĂȘtĂ©, la validitĂ© est de 24 mois Ă  dater du 1er novembre. Cela signifie qu’ils doivent obtenir leur brevet ou licence d’ULM avant le 1er novembre 2023.

Si vous avez Ă©chouĂ© ultĂ©rieurement Ă  l’épreuve thĂ©orique, il faudra Ă©videmment la repasser avec les nouvelles modalitĂ©s en vigueur. 

Pourquoi changer l’examen thĂ©orique d’ULM ?

L’intĂ©rĂȘt est de pouvoir dĂ©lĂ©guer les examens dans d’autres centres que ceux de la DGAC. Cela permet de faciliter l’accĂšs au plus grand nombre. Actuellement, seuls 12 centres proposent cet examen en France mĂ©tropolitaine (et 7 en outre-mer).

AprĂšs une pĂ©riode de transition, estimĂ©e Ă  six mois, l’organisation du certificat sera transfĂ©rĂ©e Ă  la FFPLUM. Ensuite, la FĂ©dĂ©ration Française d’ULM sera seule chargĂ©e de la coordination des examens thĂ©oriques. C’est elle qui donnera l’agrĂ©ment Ă  certaines Ă©coles de pilotage pour faire passer ces Ă©valuations et qui dĂ©signera les superviseurs. 

Cette nouvelle organisation de l’examen thĂ©orique, gĂ©rĂ©e directement par la FĂ©dĂ©ration Française d’ULM, permet d’ĂȘtre au plus prĂšs de la rĂ©alitĂ© du terrain, des pilotes et des Ă©lĂšves. Les Ă©coles et pilotes-instructeurs sont les mieux placĂ©s pour prĂ©parer les Ă©lĂšves Ă  la connaissance du vol en toute sĂ©curitĂ©. Aerozach ne manquera pas de vous tenir informĂ©s de l’Ă©volution du projet. La nouvelle application est d’ailleurs dĂ©jĂ  en test dans quelques structures. Affaire Ă  suivre donc
 đŸ€žđŸ»