Bien préparer son examen théorique Ulm

Le brevet de pilote ULM se divise en deux parties : une partie pratique en vol et un examen théorique. Depuis le 1er novembre 2021, cette épreuve est composée de 60 questions sous forme de QCM, à réaliser en 1 h 30. Ce test est identique pour les 6 classes d’ulm. Pour valider la théorie, il faut obtenir un taux de bonnes réponses supérieur à 75 %. Une fois le théorique obtenu, vous n’avez plus que 24 mois pour passer le pratique, alors autant bien le préparer.

Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous.

Nuages de mots en rapport avec l'ulm

Le contenu de l’examen théorique ulm

Voici un petit résumé (non exhaustif) des différentes matières à connaître pour aborder l’examen sereinement, mais aussi pour voler dans les meilleures conditions de plaisir et de sécurité.

• Les connaissances générales de l’ulm

Les différentes classes d’ulm, le fonctionnement du moteur, les instruments de mesure à bord, le vocabulaire spécifique… 

• Les principes et les limitations du vol

La stabilité, l’équilibre, le virage engagé, la vrille, le décrochage, les turbulences… 

• Le pilotage de base

De la visite pré-vol au parking moteur coupé en passant par l’intégration et l’altimétrie… 

• La radiotéléphonie

Les communications, la phraséologie, les fréquences utilisées… 

• L’entretien, le contrôle périodique et les réparations de l’ulm

Le carnet d’entretien de l’aéronef, le contrôle de la cellule et du moteur… 

• La météorologie

Les masses d’air, l’atmosphère, les perturbations, les phénomènes dangereux, les prévisions météo… 

• La navigation

La radionavigation, la lecture de cartes, la préparation d’un vol… 

• La réglementation

Les textes de référence de l’aviation civile, les espaces aériens et leur contrôle, le plan de vol, les NOTAM… 

• La mécanique du vol

La physique du vol, l’aérodynamisme, la portance… 

• Le facteur humain

Les limites physiologiques et psychologiques humaines 

• Les procédures d’urgence

La panne moteur, fumée, incendie…

Les supports pour réviser

Les supports pédagogiques sont nombreux, vous y trouverez forcément votre bonheur. Que vous soyez plutôt papier ou internet (voire les deux 😉 ) vous avez l’embarras du choix.

Support numérique

Aerogligli est un site qui propose les cours théoriques sous forme de modules, agrémenté de photos et vidéos ainsi que d’entraînement au QCM. L’abonnement est payant, mais son offre est très complète et très pédagogique avec un suivi de votre progression.

Support papier

Les éditions Cepadues sont spécialisées dans les ouvrages sur le pilotage et les loisirs aéronautiques. Parmi leurs nombreux ouvrages, je vous conseille :

  • Le Manuel du pilote ulm. Riche en illustrations – parfois humoristiques -, aéré, il reprend de manière claire et concise toutes les grandes lignes à connaître pour passer et réussir l’examen théorique ulm.Couverture du manuel de pilote ulm aux éditions Cepadues
  • Comprendre pour mieux pratiquer l’ulm de Didier Horn, lui-même formateur de pilotes et d’instructeurs. Ses explications sont claires et illustrées par de nombreux schémas. Il laisse de côté le superflu, mais garde l’essentiel à connaître pour voler en toute sécurité. À mettre entre toutes les mains, que l’on soit pilote débutant ou confirmé.
    Couverture du livre comprendre pour mieux pratiquer l'ulm de Didier Horn
  • L’aéro-manuel de la météo, validé par Météo France donne de nombreuses informations pour comprendre les fondamentaux de l’atmosphère et anticiper les phénomènes météos.
    Couverture du livre l'aéro manuel de la météo

(Aerozach n’a pas d’affiliation avec les sources mentionnées, il s’agit uniquement d’un avis objectif et personnel.)

Toutes ces révisions demandent un investissement personnel, c’est certain, mais le sujet est vaste et passionnant. Prendre des heures de pratique en vol en parallèle permet de mieux assimiler la théorie et est nettement plus motivant.

Les différents groupes et forums présents sur internet permettent aussi d’échanger, mais n’hésitez jamais à demander une explication à votre instructeur. 

Prêt à relever le défi ? Rejoignez notre école de pilotage et obtenez votre brevet ULM pour enfin voler de vos propres ailes ! Contactez-nous pour réserver votre première heure d’initiation ou vous inscrire.

12 réflexions sur “Comment Réussir son Examen Théorique ULM ?”

  1. joel hermange

    Bonjour je Mr Hermange Joel je vais commencer le 19 /5/ 2022 ma premiere heure de vol a Neuvy Le Roi en indre et loire cordialemant

    1. Aerozach.fr

      Bonjour,

      Malheureusement non. À ce jour, seule la formation instructeur ulm (IULM) est éligible au CPF.

      Belle journée !

  2. Bonjour je vais passer mon certificat théorique ulm
    Sa validité est de 2 ans
    Ai je 2 ans pour me présenter à l examen pratique ?
    Merci pour reponse

    1. Aerozach.fr

      Bonsoir,

      En effet, vous avez deux ans pour passer la pratique à partir de l’obtention du théorique.
      En général, il est plus intéressant de faire quelques heures de vol avant.

      N’hésitez pas à me contacter si vous avez besoin de plus de renseignements.

  3. Chamboultou

    Bonjour,
    L’examen théorique ulm, comprend t-il des calculs « scientifiques ».
    Autodidacte cinquantenaire, la pratique et les bases rentrent facilement, mais pour les calculs….c’est compliqué.
    Merci

    1. Aerozach.fr

      Bonjour Cristof,
      Il ne faut pas être rebuté par la partie théorique. Il est vrai qu’il faut un peu se replonger dans les bouquins, mais rien de bien compliqué.
      Je dirais que cela correspond à un niveau brevet des collèges (de notre époque 😉).
      L’idéal est de travailler la pratique en même temps que la théorie, cela donne plus de sens.
      J’espère vous avoir aidé,
      Je vous souhaite de bons vols !

    1. Aerozach.fr

      Bonjour Olivier,

      Il faut avoir minimum 75 % au total sur les 60 questions du QCM pour valider le théorique ULM (90 % si vous visez la fonction d’instructeur) 😉 ).

      N’hésitez pas si vous avez besoin d’autres renseignements !

      Belle journée,

  4. Bonjour,

    Afin d’aiguiller certains en cours de préparation, ayant passé l’examen théorique ce mois-ci, quelques conseils:

    – lire attentivement le manuel du pilote ULM (Cépaduès), une fois en début d’apprentissage pour voir l’intégralité du programme, une fois en fin d’apprentissage pour fixer les connaissances.

    – prendre un abonnement Aerogligli (réduction si licencié) pour faire les cours là où quelque chose n’est pas clair dans le manuel et surtout s’entraîner aux QCMs.

    Ne pas sous estimer le temps nécessaire pour l’assimilation de certaines notions (minimum 1 mois en fonction des capacités).

    Evidemment, une autre méthode consiste simplement à apprendre par cœur les QCM, cela peut permettre d’avoir l’examen plus rapidement au détriment de la compréhension des notions et in fine de leur utilisation correcte dans la pratique.

    Bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier

NOUVEAU : DÉCOUVREZ LE VOL D'INITIATION EN BIPLAN

X
0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique
    Retour en haut